Une démarche de réconciliation, inspirée par l'Evangile

  • S'accueillir mutuellement

Ce premier moment souligne d'emblée, y compris dans la démarche individuelle, la dimension ecclésiale du sacrement. L'assemblée et les ministres, ou le pénitent et le prêtre, forment une cellule d'Église accueillant le Christ qui les réunit. Comme en Mt 18, 15-20, passage évangélique qui inspire toute cette présentation, l'accueil mutuel est le signe de la présence du Christ qu'il convient d'accueillir.


  • Écouter la Parole de Dieu

Ce primat donné à la Parole entend souligner, et c'est dit clairement, que la conversion est le fruit d'une écoute de la Parole ; elle naît d'un appel de Dieu. Avant d'interroger sa conscience pour connaître son péché, le pénitent est donc invité à écouter le cœur de Dieu, et c'est alors qu'il découvre ce qui le sépare de lui. On ne saurait trop souligner l'impor­tance de ce décentrement des pécheurs qui se tournent d'abord vers Dieu avant de «rentrer en eux-mêmes».

  • Confesser l'amour de Dieu en, même temps que notre péché

Puisqu'il s'agit d'accueillir et d'écouter Dieu, la première réaction du pécheur est un acte d'amour en réponse à l'amour que Dieu lui manifeste dans son accueil et dans sa Parole, et c'est de cette foi en Dieu qui aime et pardonne que jaillit l'aveu des péchés. Ici le rôle du prêtre est précise: il n'entend pas seulement la confession (des péchés), mais il confesse lui aussi l'amour de Dieu, fait résonner au cœur du pénitent la Parole que Dieu lui adresse, et c'est dans ce moment qu'il recherche avec le pénitent quel signe sa conversion inscrira dans sa vie.


  • Accueillir le pardon de Dieu pour en être les témoins

La prière est au cœur de cette dernière action. Conformément à Mt 18, 20, le pardon a sa source dans la présence du Christ située au cœur de la prière : « de deux ou trois réunis en son nom ». On notera encore la dimension missionnaire de ce moment. Le pécheur pardonné n'est pas renvoyé à lui-même : il est envoyé à ses frères, auprès desquels l’œuvre de Dieu qui s'est accomplie en lui portera des fruits de pardon.