2015 : L’année de la Vie Consacrée

 

Une parole du Pape François :

Je voulais vous dire un mot,
et ce mot, c’est la joie.

Partout où il y a les consacrés,

il y a toujours de la joie !

Francesco

En proposant 2015 comme « Année de la vie consacrée », le Pape François la met d’emblée sous le signe de la joie. De quelle joie s’agit-il ?

Joie de l’appel auquel chacun/e a répondu dans sa jeunesse. Une décision amoureuse, inoubliable. Joie d’accueillir pour soi-même et de partager la bonne nouvelle de l’Évangile. Joie de la fidélité qui traverse les heures difficiles et les remises en question. Joie d’éprouver et de porter la consolation de Dieu. En célébrant cette année de la vie consacrée, les religieux/ses sont appelés à revigorer leur engagement et à ne pas oublier qu’ils ont vocation à être de ceux qui écoutent et entendent la Parole, qui parlent et agissent sans crainte au nom de l’Évangile.

« Réveillez le monde ! » - dit le Pape aux religieux/ses. Ils sont invités à témoigner que la joie fleurit quand la vie est sobre et simple, sous le signe du partage ; qu’elle accompagne la liberté que donne l’obéissance vécue dans la confiance et le dialogue ; qu’elle habite le coeur de ceux qui aiment le Seigneur Jésus sans partage. Mais cette « année de la vie consacrée » pourrait bien devenir aussi une bonne nouvelle pour tous les laïcs chrétiens, une invitation à partager un esprit, une sagesse, un art de vivre. Certains – amis, partenaires, « associés » - y puisent déjà lumière et réconfort pour leur route. Apportant leur propre note, ils encouragent et stimulent les consacrés au cœur des familles spirituelles qu’ils ont rejointes.

Message du pape François pour l'ouverture de l'Année de la vie consacrée

Les trois consignes

Rome, 30 novembre 2014 (cf. Zenit.org)

Le pape François remet trois consignes aux personnes consacrées - comme les religieuses et les religieux, les membres de sociétés de vie apostolique, d'instituts séculiers, ou de l'Ordo Virginum - à l'occasion du début de l'Année de la vie consacrée (30 novembre 2014-2 février 2016).

Ces "trois paroles programmatiques" sont: "Soyez joyeux", "Soyez courageux", "soyez femmes et des hommes de communion". Et il renouvelle son invitation constante: "Réveillez le monde, éclairez-le de votre témoignage prophétique et à contre-courant!"

Voici le message qui a été lu avant la messe présidée à Saint-Pierre par le cardinal préfet du dicastère pour la vie consacrée, le cardinal brésilien Joao Braz de Aviz.

***********

Message du pape François

Chères soeurs et chers frères consacrés,

C'est avec une grande joie que je m'adresse à vous en cette circonstance si significative de la célébration eucharistique du commencement de l'Année de la vie consacrée. J'aurais tellement désiré être personnellement présent au milieu de vous, comme je vous l'avais annoncé, mais la volonté de Dieu en a disposé autrement.

En convoquant cette Année de la vie consacrée, cinquante ans après la promulgation du décret conciliaire Perfectae caritatis, sur le renouveau de la vie religieuse, j'ai voulu avant tout proposer à nouveau à toute l'Eglise la beauté et le caractère précieux de cette forme particulière de suite du Christ que vous représentez tous, vous qui avez décidé de quitter toute chose pour imiter le Christ de plus près par la profession des conseils évangéliques.

A travers une multiplicité d'initiatives qui seront mises en oeuvre ces prochains mois ici à Rome, et dans le monde entier, votre témoignage de vie lumineux sera comme une lampe placée sur un candélabre pour donner lumière et chaleur à tout le peuple de Dieu. Je vous renouvelle donc l'invitation pressante que j'ai adressée il y a un an aux supérieurs généraux: réveillez le monde, éclairez-le de votre témoignage prophétique et à contre-courant!

Comment pourrez-vous mettre en oeuvre cette invitation, non seulement en cette Année spéciale dédié à vous, mais toujours? Je vous indique trois paroles programmatiques.

En étant joyeux! Montrez à tous que suivre le Christ et mettre en pratique son Evangile remplit votre coeur de bonheur. Contaminez par cette joie ceux qui vous approchent, et alors tant de personnes vous en demanderont la raison, et elles ressentiront le désir de partager avec vous cette aventure évangélique splendide et enthousiasmante.

En étant courageux! Qui se sent aimé du Seigneur sait qu'en Lui repose sa pleine confiance. C'est ce qu'ont fait vos fondateurs et vos fondatrices, en ouvrant des voies nouvelles de service au Royaume de Dieu. Par la force de l'Esprit Saint, qui vous accompagne, allez sur les routes du monde, et montrez la puissance innovatrice de l'Evangile qui, s'il est mis en pratique, fait aujourd'hui encore des merveilles et peut donner des réponses à toutes les interrogations de l'homme.

En étant des femmes et des hommes de communion! Bien enracinés dans la communion personnelle avec Dieu, que vous avez choisi comme l'unique nécessaire (cf. Lc 10,42) de votre existence, soyez des constructeurs infatigables de fraternité, avant tout en mettant en pratique entre vous la loi évangélique de l'amour mutuel, et puis avec tous, spécialement les plus pauvres. Montrez que la fraternité universelle n'est pas une utopie, mais le rêve même de Jésus pour l'humanité tout entière.

Chères consacrées et chers consacrés, merci d'être venus ici aujourd'hui pour commencer solennellement l'Année de la vie consacrée. Je remercie aussi le cardinal João Braz de Aviz, préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, qui préside l'eucharistie en mon nom. De même, je veux exprimer ma reconnaissance à Mgr José Carballo et à toutes les composantes du dicastère  qui travaillent avec générosité à la réussite des événements prévus cette année.

Je confie à la Vierge Marie, la Fille bien-aimée du Père, revêtue par l'Esprit Saint de tous les dons de la grâce, et votre modèle suprême, l'Année de la vie consacrée qui commence aujourd'hui, je vous accompagne de ma prière et je vous accorde volontiers ma bénédiction apostolique.